LOGO sans hexa-01.jpg

le collectif

 + les présentations 

Pourquoi Pas !? est un collectif d'architectes et bien plus encore !

 

Il regroupe depuis 2014 des praticiens issus de différentes disciplines autour d'une volonté commune d’envisager la pratique architecturale comme vecteur de transmission et de projection collective. Sous le statut d’association loi 1901, le collectif développe des projets de la conception à la construction, en laissant le processus s’enrichir d’implications diverses et non-planifiées. Dans cette démarche, les projets sont dès que possible co-conçus, voire co-construits avec la maîtrise d’usage.

Depuis 2015, Pourquoi Pas !? travaille sur des terrains évoluant au gré des rénovations urbaines et expérimente des outils et protocoles de transmission et de récolte auprès de différents publics : associations, écoles, habitants d’un quartier,... afin d’aborder le sujet de la ville au sens large.

 

Un bagage construit entre expérience de terrain et hybridation des compétences d’une formation initiale commune : l'architecture. Le collectif est aujourd’hui sollicité pour son expertise en matière d’animation de chantiers ouverts, de participation du public, d’ateliers de sensibilisation auprès des scolaires, ainsi que pour son expérience dans les process d’occupation temporaire, notamment au moyen de la « permanence architecturale ».

Ce cercle vertueux s’étend à la pratique quotidienne, faisant du chantier ouvert un acte collectif, convivial et pédagogique, où se brassent les expériences et les compétences des professionnels, des usagers ou des curieux de passage, sans distinction.

Guidé par une logique d’économie de moyens, le collectif oriente sa pratique autour des questions de réemploi de matériaux ou de mise en œuvre de géo-matériaux locaux. Installations éphémères, scénographies pour des évènements, expositions, mobilier ou aménagements publics transitoires, le collectif se positionne sur l’échelle micro et locale, de manière à pouvoir maîtriser le processus, de la conception à la réalisation. Garder la main sur l’acte de bâtir est une motivation qui réunit membres du collectif et bonnes volontés de passage, en limitant au maximum les filtres à la participation.

  • Noir Twitter Icon